P2R

Laboratoire commun.

Le Labcom P2R | Physique des Particules pour la Radioprotection est un accélérateur de valorisation et de transfert dont le but est le développement d’appareils de radioprotection innovants, utilisant l’état de l’art de ce qui se fait en instrumentation nucléaire et en physique des particules, pour la santé publique et celle des travailleurs exposés aux rayonnements, la sécurité publique et privée et enfin le contrôle et la métrologie dans les lieux pouvant présenter une exposition aux radiations.

Issu d’une collaboration étroite entre la PME Carmelec, spécialisée dans la radioprotection, et le CENBG, le premier laboratoire commun de l’IN2P3, le Laboratoire Commun Physique des Particules pour la Radioprotection (P2R), a vu le jour en juillet 2017.

L’équipe P2R regroupe des chercheurs et des ingénieurs issus du CNRS et de la société Carmelec. Son objectif principal est de développer des appareils de radioprotection innovants en utilisant les dernières avancées technologiques en instrumentation nucléaire et en physique des particules. Le LabCom P2R participe ainsi fortement à la valorisation et aux transferts de savoir-faire et de technologies du monde de la recherche vers le monde l’industriel.

Les travaux du laboratoire commun P2R sont centrés sur le développement de détecteurs innovants pour la radioprotection afin de répondre aux besoins de santé publique, de contrôle et de sécurité.

L’entreprise partenaire, la société Carmelec, est spécialisée dans la conception et la fabrication d’appareils de mesure dans les domaines de la radioprotection et du Contrôle Non Destructif (CND). Son siège est basé à Perpignan.

Directeur | CENBG

Cédric CERNA

Co-directeur | CARMELEC

Vincent MAUSSIRE

Ingénieur en instrumentation nucléaire | CARMELEC

Thibaud LE NOBLET

Doctorant

Soufian ZONGO-SITROUNE

Nous contacter

Labcom P2R | ©JeanJouve
Labcom P2R | ©JeanJouve
Labcom P2R | ©JeanJouve
Labcom P2R | ©JeanJouve
Z

OBJECTIF

Répondre aux nouveaux enjeux sociétaux

Z

PROJET

Développement d’appareils de radioprotection innovants

Z

MÉTHODE

Accélérateur de transfert et de valorisation

Soutenu par un co-financement de l’ANR et de la société Carmelec, le LabCom P2R s’appuie sur le partenariat du laboratoire porteur, le CENBG, et de la société Carmelec, mais aussi sur le réseau des autres laboratoires de l’IN2P3, ses méthodes de travail, ses outils communs et sa gestion. Cette coopération au sein de l’IN2P3 renforce la capacité du LabCom P2R à développer ses recherches.

Ce projet de LabCom a été labélisé par deux pôles de compétitivité : le pôle Alpha RLH (auquel le CENBG adhère) et celui de l’industrie nucléaire Nuclear Valley (auquel Carmelec adhère).

Les technologies de détection des émissions radioactives progressent en permanence et permettent de répondre à des normes de plus en plus contraignantes afin de limiter les risques encourus par les personnels intervenant dans des sites potentiellement contaminés. En particulier, dans le cadre du démantèlement ou de la modernisation des centrales nucléaires, la demande en radioprotection est soutenue et continuera à augmenter dans les années à venir. Par ailleurs, de nouveaux besoins sociétaux font aussi leur apparition en termes de sécurité et de protection des populations.

Le programme scientifique et technique de ce Laboratoire Commun est axé sur la détection des rayonnements ionisants en appliquant des techniques innovantes issues de la recherche fondamentale en physique des particules et pouvant être industrialisées. Il profite des différents domaines de compétences théoriques et techniques de chacun des membres de l’équipe: expertise en physique nucléaire, en photo-détection, en simulations numériques et en analyse de données.

Des axes de recherches cadrés ont été identifiés et sont régulièrement discutés au sein du comité de pilotage qui regroupe tutelles et entreprise.

LABELS