Étude des réactions neutroniques : la « méthode de substitution » tient ses promesses

Sep 30, 2020

Cette méthode envisage de simplifier l’étude des réactions neutroniques sur les noyaux instables. Testée dans l’installation ALTO d’IJCLab dans le cadre d’une collaboration menée par des équipes du CENBG et du CEA-DAM Ile-de-France, elle fait à nouveau la preuve de son efficacité en déterminant pour la première fois, simultanément, les sections efficaces induites par neutron de fission et de capture radiative du plutonium 239. Les résultats sont publiés dans Physical Review Let.

Sections efficaces de fission du 239Pu induites par des neutrons.

Contact CENBG :

Beatriz JURADO