ENSEIGNEMENT | FORMATION

En tant qu’unité mixte Université de Bordeaux/IN2P3, le CENBG est naturellement impliqué dans la formation à travers ses enseignants-chercheurs qui interviennent à tous niveaux dans les enseignements généraux à l’Université et de l’IUT d’une part mais surtout en  tant qu’acteurs principaux de l’offre de formation autour des thématiques de la physique subatomique et de la physique des hautes énergies. Ces enseignements de physique nucléaire débutent en Licence amenant l’étudiant à une spécialisation progressive. Les cours théoriques sont accompagnés d’une forte composante pratique à travers de Travaux Encadrés de Recherche s’appuyant sur une salle de Travaux Pratiques dédiée à la physique nucléaire sur le campus de l’université, ainsi que sur les équipements du laboratoire (Aifira, Prisna,…).

Un espace dédié à la formation est intégré dans le projet CREATIF

Il est aussi à noter la forte implication des enseignants et chercheurs du laboratoire dans la formation des futurs professeurs de Lycée dans le cadre des master MEEF et du parcours Agrégation de Physique ainsi que dans celle des enseignants en activité lors de formations PAF dans les académies de Bordeaux et d’Ile de France.

Les activités de formation du « noyau dur » d’enseignants-chercheurs du laboratoire sont complétées par les interventions souvent plus spécialisées d’un certain nombre de chercheurs CNRS en particulier au niveau Master 2 pour ce qui est des cursus universitaires ou dans le cadre d’écoles thématiques plutôt destinées à un public de doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs. Ces interventions peuvent aussi avoir comme cadre plus inattendu le lycée à travers des MasterClasses destinées à sensibiliser les élèves des filières scientifiques aux métiers de la recherche dans le cadre concret d’analyse de véritables données issus des expériences.

Les fortes compétences techniques développées par les services d’appui à la recherche, caractéristique des laboratoires de l’IN2P3, sont aussi largement transmises par les ingénieurs et techniciens à travers l’encadrement de nombreux stages techniques mais aussi à travers des enseignements à tous les niveaux dans un nombre très variés de filières à vocation professionnelle Master pro ou recherche, Licence Pro, DUT ou à travers la participation et l’organisation d’école thématiques techniques.

Au final, c’est près de la moitié des personnels du laboratoire qui participent à la transmission de leurs compétences dans une grande variété de cadre de formation académique ou non.

MASTERS PFA | PHYSIQUE FONDAMENTALES ET APPLICATIONS

Parcours Recherche NPU | Noyaux Plasma Univers

Le parcours Recherche NPU aborde la physique des phénomènes à hautes énergies, depuis l’échelle du noyau jusqu’aux échelles cosmiques. Les interactions fondamentales et les interactions rayonnement-matière y occupent une place centrale.

Un volet important de la formation concerne la modélisation, l’instrumentation et la simulation numérique. Le parcours est adossé à 3 grands laboratoires du campus bordelais (CELIA, CENBG, LAB) dont la renommée offre aux étudiants les meilleurs atouts pour embrasser une carrière de cadre scientifique dans le monde de la recherche.

L’objectif du parcours Recherche NPU est de former des cadres scientifiques dans les champs disciplinaires que couvrent l’astrophysique, la physique nucléaire, les plasmas et la fusion nucléaire. Sa principale vocation est d’amener les étudiants à un degré d’autonomie suffisant pour pouvoir mener un travail de recherche dans le cadre d’une poursuite d’études en thèse dans un laboratoire de recherche (notamment le CELIA, le CENBG ou le LAB sur le campus bordelais) en France ou à l’étranger.

EUR « Infinity2 »

Ecoles Universitaires de Recherhes

Le CENBG s’est associé au LAB pour proposer l’EUR « Infinity2 » dont l’objectif est d’offrir une formation de très haut niveau autour de l’instrumentation, et du traitement massif des données auprès des grands instruments.

Le projet qui s’inscrit dans un schéma intégré de formation Master-Doctorat, s’appuie sur la structure des parcours NPU et Instrumentation Nucléaire du Master, et propose des modules complémentaires de haut niveau bénéficiant des compétences spécifiques des intervenants engagés dans les grandes expériences en Physique Subatomique, Physique des Hautes Energies et Astrophysique. L’objectif de l’EUR « Infinity2 » est de former des étudiants aux méthodes de traitement moderne des données (big data, data mining, IA, etc.), capables de répondre aux grands défis posés par l’exploitation des instruments de dernière génération en terme de volume et de complexité de l’information collectée.

CMI

Cursus Master en Ingénierie (CMI) en physique : Rayonnements et instrumentation

Ce cursus sélectif a pour objectif de former des cadres techniques dans les domaines de l’instrumentation pour la physique des rayonnements.

Il s’appuie fortement sur la recherche et sur l’expertise des laboratoires CELIA, LOMA et CENBG dans la détection, la métrologie et la modélisation des rayonnements.
Le CMI physique repose sur la licence de physique et le master instrumentation renforcé à hauteur de 20% par des UE de mises en situation (projets en laboratoire, stages), de sciences de l’ingénieur
(programmation, électronique) ainsi que des enseignements d’ouverture socio-économique et culturelle.

Master instrumentation nucléaire

Le master Instrumentation Nucléaire forme des ingénieurs/cadres dans les secteurs de l’industrie de l’énergie nucléaire et du médical, spécialisés sur les problématiques de l’instrumentation, de la radioprotection et de la mesure nucléaire, tant du point de vue expérimental que de la modélisation. Il permet de devenir force de proposition dans l’entreprise en associant aux compétences techniques le savoir-être du cadre en entreprise : management d’équipe et communication sociale.

Le master est ouvert à l’alternance, en formation initiale ou formation continue, par apprentissage ou par contrat de professionnalisation.

 

  • M2 : Maud Versteegen [->mailto : versteeg@cenbg.in2p3.fr]

LICENCE

Licence mention physique

La mention Physique est une formation scientifique générale dans le domaine de la physique fondamentale et de ses applications.

On y acquiert les fondements théoriques en mécanique, optique, électromagnétisme, électronique, thermodynamique, relativité, physiques quantique et subatomique, ainsi qu’une pratique expérimentale qui forme le cœur de la discipline. 

Les mathématiques nécessaires à la formulation et à l’utilisation des lois de la physique occupent également une place importante dans la formation. Cette mention de licence comporte en outre des enseignements dans les disciplines associées que sont la chimie et les méthodes numériques.

Licence professionnelle D2GDS

La LPRO D2GDS | Démantèlement, Dépollution et Gestion des Déchets Sensibles mention Gestion & Maintenance des Installations Énergétiques a pour objectif de former les futur.e.s chargé.e.s d’affaires et chef.fes de projets dans le domaine de la déconstruction de sites dits sensibles : centrales nucléaires, usines chimiques, bâtiments amiantés, etc.

La licence professionnelle autour des thématiques du démantèlement des installations industrielles sensibles à vu le jour en réponse à une sollicitation du Campus des métiers et des qualifications « Maintenance en environnement sensible ».

La contribution du CENBG portera sur les aspects liés au démantèlement nucléaire, en particulier, les problématiques de radioprotection. L’ouverture de cette licence professionnelle devrait permettre de compléter l’offre de formation actuelle autour des thématiques du nucléaire sur Bordeaux et sa proche région du CAP au Master.

filières au sein de l’UNIVERSITÉ DE BORDEAUX

Ecole Doctorale SPI

Sciences pour l’ingénieur

Ecole Doctorale SC

Sciences chimiques