Neutrino

Étude des propriétés du neutrino, particule de matière la plus abondante dans l’Univers et la moins connue.

NEUTRINO

La physique des neutrinos est un sujet important de la physique des particules qui a été récompensée en 2015 par un prix Nobel pour la découverte du phénomène d’oscillations.

Le groupe Neutrino étudie la masse et la nature des neutrinos via la recherche de la désintégration double bêta sans émission de neutrinos et la mesure de l’oscillation des neutrinos.

La découverte des oscillations de neutrinos a démontré que les neutrinos sont des particules massives et que le Modèle Standard de la physique des particules doit être élargi. Pour mieux décrire ce phénomène plusieurs paramètres doivent être mesurés, en particulier il était  important de savoir si l’angle de mélange Ѳ13 était différent de zéro pour pouvoir aller chercher une possible violation de CP dans le secteur leptonique. Le groupe était impliqué dans l’expérience Double Chooz qui a donné la première indication d’une valeur non nulle de cet angle. Une autre inconnue est la hiérarchie de masse qui est un des objectifs de l’expérience JUNO au sein de laquelle le groupe est très investi. Les antineutrinos des réacteurs nucléaires seront observés dans un détecteur de 20 kilotonnes de scintillateur liquide avec une très haute résolution en énergie de façon à discriminer la hiérarchie de masse et à réaliser des mesures de précision meilleure que 1% sur les paramètres solaires de l’oscillation. La recherche de la désintégration double bêta est une activité majeure du groupe depuis sa création et son observation démontrerait la violation du nombre leptonique. Le groupe a eu un rôle prépondérant dans l’expérience NEMO-3 bénéficiant d’une grande expertise sur les techniques de faible radioactivité et il est en charge actuellement de l’expérience SuperNEMO. Par ailleurs des efforts de R&D sont en cours pour le développement de futurs détecteurs pour la recherche de la désintégration double bêta comme une TPC gazeuse à haute pression (R2D2) et des détecteurs à scintillateur liquide opaque (LiquidO).

CENBG | NEUTRINO | Site expérience double Chooz avec la position des deux détecteurs par rapport aux deux réacteurs nucléaires : le détecteur lointain à 1 050 mètres et le détecteur proche à 400 mètres.
CENBG | NEUTRINO | Photomultiplicateur de l'expérience NEMO_CENBG
CENBG | NEUTRINO | Caracterisation de l'émanation en radon de 2 PM 20" de JUNO
CENBG | NEUTRINO | Photomultiplicateur en cours de qualification pour le calorimètre de l'expérience superNEMO

THÈSES

par Abdoul Soufian ZONGO SITROUGEN - en cours

Caractérisation et mise en oeuvre d’un nouveau scintillateur ionique pour la calorimétrie et la discrimination des neutrons.

par Xalbat AGUERRE - en cours

Recherche de la nature du neutrino avec l’expérience SuperNEMO. Étude de la décroissance double bêta du 82Se et mise au point des méthodes d’étalonnages du calorimètre.

par Vincent CECCHINI - en cours

Développement d’une détection par SPC pour la recherche de la désintégration double bêta sans émission de neutrinos.

par Veronika PALU OVA - en cours

Simulation Monte Carlo du fond des détecteurs et analyse des caractéristiques du fond de l’expérience SuperNEMO dans le laboratoire souterrain de Modane.

par Clément BORDEREAU - en cours

Physique du neutrino avec le système des PMTs 3 dans l’expérience JUNO.

par Axel PIN le 16/12/20

Recherche de la nature du neutrino via la décroissance double bêta sans émission de neutrinos. Caractérisation et optimisation du calorimètre SuperNEMO et impact sur la recherche de la décroissance du 82Se. Développement du premier prototype LiquidO.