Partenaires



CNRS Université Bordeaux
CNRS

Accueil du site > FRANCAIS > Nous rejoindre > Thèses > Thèses en cours au CENBG > Thèses en cours au CENBG


Thèses en cours au CENBG

Agenda

Événement important

    • Vendredi 28 novembre 2014 10:00-12:00 - David DENIS-PETIT - (Groupe ENL)

      Soutenance de these - Excitations nucleaires dans les plasmas : le cas du 84mRb
      Salle des Seminaires, CENBG

      Résumé : Les lasers de grande énergie permettent de créer des plasmas denses et chauds dans lesquels les propriétés du noyau atomique peuvent être modifiées. Dans ces milieux particuliers, des processus d’excitations nucléaires faisant intervenir un couplage entre le noyau et le cortège électronique peuvent avoir lieu. L’état isomérique du 84Rb est un bon candidat pour l’étude de ces processus exotiques. Afin de dimensionner une expérience sur ce noyau, une évaluation des taux d’excitations attendus est nécessaire. Pour cette évaluation, les propriétés de la transition nucléaire impliquée ont été déterminées et une méthode de calcul a été développée afin d’obtenir une description des états atomiques dans un plasma.


    • Mardi 9 décembre 2014 10:30-12:30 - Maxime COMET - (Groupe ENL)

      Soutenance de these - Excitation du 201Hg dans les plasmas produits par laser
      Salle des Seminaires

      Résumé : L’utilisation des lasers de puissance permet l’étude des propriétés de la matière dans des conditions extrêmes de température et de densité. En effet, l’interaction d’un laser de puissance sur une cible permet de créer un plasma dont la température est suffisamment grande pour atteindre de degrés d’ionisation élevés à des densités électroniques importantes. Ces conditions peuvent permettre, via divers processus, d’exciter le noyau dans un état nucléaire et notamment dans un état isomère. La thèse s’inscrit ainsi dans le cadre du dimensionnement d’une expérience de mise en évidence de l’excitation nucléaire dans un plasma de 201Hg. Pour réaliser ce dimensionnement, la détermination des taux d’excitation nucléaire doit être réalisée ainsi que l’estimation du nombre de noyaux excités qu’il est possible de produire lors d’une interaction laser. Enfin, les premières approches expérimentales afin de dimensionner une expérience seront présentées.


    • Jeudi 11 décembre 2014 10:30-12:30 - Hugo GUERIN - (Groupe Noyaux Exotiques)

      Soutenance de these - Developpement d’un refroidisseur-regroupeur quadripolaire radiofrequence pour le projet PIPERADE et mesure de demi-vie de 17F
      Salle des Seminaires, CENBG

      Résumé : Les études de l’interaction faible par la radioactivité beta permettent de tester certaines hypothèses du Modèle Standard par exemple. Dans ce cadre, afin de tester l’hypothèse CVC de conservation du courant vectoriel, je vous présenterai les résultats d’une expérience réalisée au GANIL pour déterminer la demi-vie de 17F. D’autre part, ces mesures nécessitent des faisceaux d’ions ultra-purs afin d’atteindre la précision requise pour réaliser ces tests. L’installation SPIRAL2 au GANIL permettra de réaliser encore plus de ces études en produisant un plus large panel de noyaux exotiques. Cependant, la production de noyaux exotiques est non sélective et il faut alors purifier les faisceau avant de pouvoir réaliser des études de haute précision. Le projet PIPERADE a pour objectif, notamment, de permettre cette purification, en utilisant un piège de Penning. Les faisceaux provenant des accélérateurs ne pouvant pas être directement injectés dans un tel piège, je vous présenterai le travail de développement d’un refroidisseur-regroupeur quadripolaire radiofréquence dont le but est d’améliorer les qualités optiques du faisceau pour qu’il puisse être injecté dans le piège et ensuite purifié. Je vous présenterai également d’autres travaux, effectués en parallèle de ce développement, sur la ligne de faisceau test installée au CENBG pour PIPERADE.


    • Lundi 26 octobre 2015 14:00-16:00 - Quentin DUCASSE - Groupe ACEN

      Soutenance de these : Etude de la methode de substitution a partir de la mesure simultanee des probabilites de fission et d’emission gamma des actinides 236U, 238U, 237Np et 238Np
      Salle des Seminaires, CENBG

      Résumé : Ce travail traite de l’étude d’une méthode alternative aux réactions induites par neutrons pour permettre la mesure de sections efficaces neutroniques de noyaux de courte durée de vie.


    • Jeudi 29 octobre 2015 10:30-12:30 - Meng Hock KOH - Groupe Physique Théorique

      Soutenance de these : Fission-barriers and energy spectra of odd-mass actinide nuclei in self-consistent mean-field calculations
      Salle des Seminaires, CENBG

    • Mercredi 2 décembre 2015 14:00-16:00 - Benjamin SOULE - Groupe NEMO

      Soutenance de these : Recherche des desintegrations double beta avec et sans emission de neutrinos du 82Se vers les etats excites du 82Kr dans l’experience NEMO3 - Developpement de dispositifs de mesure ultra-sensibles d’emanation du Radon pour l’experience SuperNEMO
      Salle des Seminaires, CENBG

      Résumé : Dans une première partie je présenterai l’analyse des données de l’expérience NEMO3 pour étudier un processus rare : la désintégration double bêta vers des états excités. Ce type de décroissance a déjà été observé avec certains isotopes (100Mo, 150Nd) lorsqu’il est accompagné de l’émission de deux neutrinos, mais pas avec le 82Se. Il n’a de plus jamais été observé sans émission de neutrinos. Ce dernier processus entre dans le cadre de la théorie de Majorana et sa découverte permettrait de caractériser la nature ainsi que la masse du neutrino.
      Dans une seconde partie je décrirai la mise en place de systèmes capables de mesurer des niveaux très faibles d’émanation de Radon. Ce travail fait partie des stratégies développées pour minimiser le bruit de fond dans le détecteur SuperNEMO, qui est une expérience double bêta de nouvelle génération.


    • Jeudi 29 septembre 2016 09:30-11:30 - Cécile MAGRON - Groupe ENL, CENBG

      Soutenance de these
      Salle des Seminaires, CENBG

      Résumé : Mesures précises des demi-vies et rapports d’embranchement de la décroissance β miroir des noyaux 23Mg et 27Si
      L’étude de la décroissance β est un outil fantastique pour approfondir notre connaissance de l’interaction faible décrite par le Modèle Standard. Ce modèle et la physique au-delà peuvent être testés par des mesures précises de paramètres caractérisant ces décroissances. Parmi ces tests, la vérification de l’hypothèse de la conservation du courant vectoriel (CVC) et de l’unitarité de la matrice de mélange des quarks de Cabibbo-Kobayashi-Maskawa (CKM) sont d’un grand intérêt. Pour cela, les paramètres caractérisant les transitions β doivent être déterminés très précisément. Les meilleures précisions ont été obtenues pour les transitions super-permises de Fermi de type 0+ → 0+. Cependant, il existe d’autres types de décroissances pour réaliser ces tests, par exemple, les décroissances β miroir. À ce jour, elles ne permettent pas d’atteindre les précisions obtenues avec les transitions de type 0+ → 0+. Pour améliorer cela, de nouvelles mesures très précises des paramètres expérimentaux caractérisant ces transitions, comme la demi-vie et le rapport d’embranchement, sont nécessaires. C’est pourquoi, une expérience a été réalisée à l’université de Jyväskylä en Finlande, afin d’étudier la décroissance β des noyaux miroir 23Mg et 27Si et de mesurer leur demi-vie et rapport d’embranchement. Les résultats de cette expérience seront présentés et mis dans le contexte des études sur ce sujet.


    • Mardi 13 décembre 2016 15:00-16:00 - Maxime KARST - Groupe NEMO, CENBG

      Conception, realisation et caracterisation d’un contaminametre haute sensibilite - Presentation de these
      Salle des Seminaires, CENBG

    • Mercredi 14 décembre 2016 14:00-16:00 - Latsamy XAYAVONG - Groupe Physique Théorique, CENBG

      Calculs theoriques de corrections nucleaires aux taux de transitions beta super-permises pour les tests du Modele Standard - Soutenance de these
      Salle des Seminaires, CENBG

    • Pages 1 | 2

    • Mercredi 27 avril 2016 -

      Journee des doctorants
      Salle des Seminaires, CENBG

Ajouter un événement iCal

Thèses au CENBG

 

Thèses en cours au CENBG (par ordre alphabétique) ou soutenues récemment :

  • Emmanuel ATUKPOR
    Online particle detectors for experiments with high power, high repetition rate lasers.
    Groupe de recherche : Excitations nucléaires par laser
    Sous la direction de Medhi TARISIEN
    Période : 2019 -

  • Carole CHATEL
    Mesure de haute précision de la section efficace de fission du 242Pu.
    Groupe de recherche : ACEN (+ CEA/LEPh)
    Sous la direction de Olivier Bouland (CEA), Ludovic Mathieu, Mourad Aïche
    Période : 2018 -

  • Duy-Duc DAO
    Approximation de Hartree-Fock pour les noyaux déformés avec un potentiel général à 2-corps et corrélations d’appariement avec une interaction résiduelle cohérente.
    Groupe de recherche : Physique Théorique
    Sous la direction de Ludovic BONNEAU
    Période : 2016 - 2019. Soutenance prévue le 26 Novembre 2019

  • Florelle DOMART
    Développement de l’imagerie chimique nanoscopique corrélative (rayonnement X/photonique) pour l’étude du rôle des métaux dans la plasticité et la toxicité synaptique
    Groupe de recherche : Imagerie Chimique et Spéciation
    Sous la direction de Richard ORTEGA & Daniel CHOQUET (IINS-Bordeaux)
    Période : 2016 - 2019. Soutenue le 15 Octobre 2019

  • Guillaume HOLUB
    Impact de la radioactivité d’origine naturelle et anthropiques sur les communautés de microorganismes dans des hydrosystèmes .
    Groupe de recherche : RADEN
    Sous la direction de Claire SERGEANT
    Période : 2019 -

  • Zhuxin LI
    Implémentation de la base de données électrons-photons EPICS 2017 dans Geant4 : développements et applications.
    Groupe de recherche : iRiBio
    Sous la direction de Sébastien INCERTI
    Période : 2019 -

  • Arnaud MARES
    Recherche des accélérateurs de protons avec Fermi-LAT et préparation de la science avec CTA.
    Groupe de recherche : Astroparticules
    Sous la direction de Marianne LEMOINE-GOUMARD et Marie-Hélène GRONDIN
    Période : 2018 -

  • Ricardo PEREZ-SANCHEZ
    La méthode de substitution appliquée au 240Pu
    Groupe de recherche : Aval du Cycle et Energie Nucléaire
    Sous la direction de Beatriz JURADO & Vincent MEOT
    Période : 2016 - 2019. Soutenue le 17 Septembre 2019

  • Axel PIN
    Etude de la nature du neutrino via l’étude de la décroissance double bêta du 82Se - Analyses et optimisation du calorimètre de SuperNEMO
    Groupe de recherche : Neutrino et faibles radioactivités
    Sous la direction de Christine MARQUET
    Période : 2017 -

  • Pilar PUYUELO VALDÉS
    Laser-driven ion acceleration for fundamental and applied nuclear physics
    Groupe de recherche : Excitations nucléaires par laser
    Sous la direction de Fazia HANNACHI et Patrizio ANTICI
    Période : 2017 -

  • Eva TORFEH
    Micro-dosimétrie d’irradiations par microfaisceau d’ions par méthodes Monte-Carlo
    Groupe de recherche : IriBio
    Sous la direction de Philippe BARBERET
    Période : 2016 - 2019. Soutenue le 1er Octobre 2019

Mis à jour le 16 Octobre 2019.