Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2007 > Nouvelle caractérisation du phénomène de halo dans les noyaux moyens et lourds


Nouvelle caractérisation du phénomène de halo dans les noyaux moyens et lourds

Vincent Rotival, DPTA/CEA Bruyères-le-Châtel et NSCL East Lansing, USA
Vendredi 25 Mai 2007 à 10h30 - Salle des Séminaires

La formation de halos est un phénomène du à la possibilité pour des systèmes quantiques de traverser une barrière de potentiel, et caractérisé par la présence de matière à une distance anormalement élevée. De tels systèmes sont observés ou prédits dans différents domaines de la physique : systèmes moléculaires, complexes atome-positron, hypernoyaux... En physique nucléaire, la formation de halos est observée et très bien décrite par les modèles existant, mais pour des systèmes plus lourds, aucun consensus n’existe sur des critères quantitatifs pour prédire leur apparition aux limites de stabilité. Nous proposons ici une méthode quantitative et robuste pour caractériser les halos indépendamment de la méthode de résolution du problème à N corps utilisée. Les critères introduits sont appliqués aux résultats de calculs de structure nucléaire au moyen de la Fonctionnelle de la densité, et plus particulièrement à la série isotopique du Chrome pour mettre en avant certaines caractéristiques inattendues des halos dans les noyaux moyens et lourds.