Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Services administratif et techniques > Informatique > Réalisations > Réseau > Mobilnet


Mobilnet

L’histoire

MobilNet est un réseau mobile. Initialement il s’agissait de fournir aux chercheurs qui partent sur d’autres sites pour des expériences, un réseau mobile leur permettant de connecter tous leurs matériels sur le réseau d’accueil sans contrainte de configuration sur leur machine.

Mobilnet est donc un PC qui s’intercale entre le réseau du site d’accueil et un réseau privée sur lequel les chercheurs peuvent connecter leurs machines (PC, systèmes d’acquisition) très facilement dans des conditions proches, voire égale, à celles qu’ils ont sur le réseau du CENBG. L’intérêt c’est que toutes les machines sont correctement configurées avant le départ.

Par extension cette machine peut servir dans tous les cas où on veut mettre à disposition un réseau temporaire sans contrainte par rapport au réseau d’accueil (réseau de conférence, réseau de formation....). Bien sûr il faut tout de même l’accord de l’administrateur de ce réseau d’accueil.

Pour des raisons de fiabilité maximale, la machine n’a pas de disque et boot un système Linux sur un CD. Ce CD est généré par la méthode RAMUX/CDNUX mise au point au CENBG dans le cadre de l’installation de routeur/firewall (depuis 2001). Il suffisait simplement d’y ajouter un serveur DHCP, un DNS et un (petit) script de configuration.

Initialement MobilNet était constitué d’un PC et d’un petit switch. Mais à l’initiative du groupe Astroparticules ce PC fut démonté et re-monté dans un tiroir de rack 19 pouces. Le switch a été intégré directement dans le tiroir ce qui fait que l’ensemble est très compact et pratique pour voyager.

Cette intégration a demandé qu’un travail (d’artiste) soit réalisé pour faire les découpages des façades avant et arrière du tiroir ainsi que le positionnement des composants à l’intérieur. Ce travail a été réalisé par le service Mécanique (Fabrice Mesplès-Carrère) et le service Informatique (Cathy Zanolini). Le résultat est visible sur la photo ci-contre.


Témoignage par Denis Dumora (groupe Astroparticule)

Mission CERN 1er Août -13 Août 2003

La mission CERN 2003 du groupe Astroparticules a permis de tester en grandeur nature le MobilNet développé au CENBG.

L’intérêt du MobilNet était au départ de pouvoir développer une acquisition de données sur une architecture réseau au Labo et retrouver la même architecture sur le lieu de manip. Nos expériences précédentes avaient montré l’aspect critique des problèmes de configuration réseau lors du déplacement du matériel, une acquisition fonctionnant correctement dans l’environnement réseau du CENBG nécessitait au mieux un sévère re-paramétrage au pire une réécriture d’une partie du code une fois installée sur le lieu de l’expérience. Lors de la campagne 2002 des tests GLAST au CERN, ce travail a mobilisé un physicien pendant deux jours !

Pour cette campagne, le gain de temps a été considérable. L’acquisition testée derrière le MobilNet au CENBG a été installée au CERN dans une salle provisoire afin de préparer la manip, une fois l’adresse IP du MobilNet obtenue auprès du CERN, deux minutes ont suffit à connecter le MobilNet au réseau. La connexion des divers PCs à travers le MobilNet se fait automatiquement par DHCP.

Lors du déménagement vers la salle de contrôle, après re-connexion de l’ensemble des machines, seul le changement d’adresse IP du MobilNet a été nécessaire pour retrouver la même architecture réseau.

Le gain de temps est considérable pour le physicien chargé du réseau, de plus il n’est nécessaire de demander qu’une seule adresse IP auprès des autorités informatiques ce qui réduit les reconfigurations à leur minimum.

La configuration réseau définitive pour cette manip, comportait deux contrôleurs VME pour l’acquisition dans la salle d’expérience plus une dizaine de PCs pouvant échanger des données entre eux et surtout vers l’extérieur.

Cette architecture a été utilisée durant les deux semaines de manip, sans qu’il y ait jamais eu besoin d’intervenir sur le MobilNet et ce malgré une utilisation très intensive.

« Le MobilNet l’essayer c’est l’adopter » (un consommateur satisfait....)