Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Thématiques de recherche > Excitations Nucléaires par Laser > Nos activités > Excitations nucléaires dans des plasmas > Le projet SPEEP


Le projet SPEEP

Le projet SPEEP [1] a pour objectif de développer un faisceau d’électrons de basses énergies, intense et pulsé, pour effectuer des mesures directes pionnières de sections efficaces d’excitation nucléaire par diffusion inélastique d’électrons entre quelques keV et la centaine de keV.

Ce faisceau sera adapté à la production d’états nucléaires excités ayant quelques centaines de ns à quelques μs de durées de vie avec des sections efficaces d’excitation comprises entre 10-33 et 10-30 cm2. La production et la désexcitation de ces états seront ainsi assez décorrélées dans le temps pour permettre la détection des produits de désexcitation par des méthodes conventionnelles de mesure.

L’originalité de la source SPEEP repose sur l’utilisation d’un laser impulsionnel d’énergie de l’ordre du J, et de durée d’impulsion de l’ordre de la dizaine de ns, pour produire la source d’électrons. L’interaction entre le laser avec une cible solide induit la formation d’un plasma à la surface de la cible, au sein duquel environ 1015 électrons sont libérés à de très faibles énergies, de l’ordre de l’eV typiquement. Ces électrons sont extraits et accélérés par un champ électrostatique, généré par deux électrodes : la cible et une grille, placée en aval du chemin d’expansion du plasma. Les électrons extraits sont détectés par une Faraday Cup.

Quelques 1013 électrons sont ainsi extraits aujourd’hui, par paquets d’une centaine de ns. Leur distribution en énergie est continue et décroissante, comprise entre 0 et e|Vtgt| eV.

Le développement d’une ligne de transport de la source vers la cible de diffusion est en cours.

(dernière mise à jour : août 2016)


[1] Source Pulsée d’Électrons Extraits d’un Plasma