Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2009 > La spectroscopie des noyaux très lourds (VHE) et l’étude du plan focal du nouveau séparateur d’ions de recul (projet S3-SPIRAL2).


La spectroscopie des noyaux très lourds (VHE) et l’étude du plan focal du nouveau séparateur d’ions de recul (projet S3-SPIRAL2).

Abdenbi Khouaja, IReS Strasbourg
Vendredi 15 Mai 2009 à 10h30 - Salle des Séminaires

La spectroscopie nucléaire des éléments lourds et très lourds (VHE) permet d’étudier et d’établir les niveaux d’énergies de ces noyaux et d’en déterminer les spins et parités. Tout particulièrement l’étude de l’évolution en fonction de déformation des orbitales de particules individuelles situées au voisinage du niveau de Fermi des éléments transfermium (Z =100-104) permet de donner des informations sur l’état de structure des éléments super-lourds (SHE) qui, du fait de la déformation, partagent certaines orbitales avec les noyaux VHE. La détermination du positionnement de ces orbitales permettra de contraindre les modèles théoriques dans une région où peu de points d’ancrage existent. Ce thème est un des sujets phares du projet européen SPIRAL2, particulièrement le Super Séparateur Spectromètre S3. Dans cette présentation et dans le cadre de la collaboration Franco-Russe "GABRIELA", je vous montre les résultats d’analyse des données de l’expérience de spectroscopie nucléaire de l’élément 217Pa. La structure nucléaire de son descendant par décroissance-α 213Ac et la systématique des noyaux isotones autour N=124 seront présentés ainsi que les résultats de simulation du plan focal S3.

Dans la même rubrique :