Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2009 > La mesure de la contribution du quark étrange aux propriétés électromagnétiques des nucléons avec l’expérience G0


La mesure de la contribution du quark étrange aux propriétés électromagnétiques des nucléons avec l’expérience G0

Maud Versteegen, LPSC Grenoble
Vendredi 18 décembre 2009

La compréhension de la structure interne des nucléons est un des enjeux majeurs de la physique hadronique. Dans le cadre de la théorie de l’interaction forte, QCD, cette structure est décrite comme le mélange de trois quarks de valence et d’une "mer" de quarks, d’antiquarks et de gluons. Depuis les années 1990, un vaste programme expérimental s’intéresse à la contribution du quark étrange aux propriétés des nucléons (masse, spin, impulsion ...), dans le but de caractériser l’effet de cette mer.

Je présenterai en particulier les résultats obtenus par la collaboration G0 pour la mesure de la contribution du quark étrange aux facteurs de forme électromagnétiques du nucléon. Cette contribution est accessible par la mesure d’asymétries de violation de parité en diffusion quasi-élastique d’électrons à différentes cinématiques (cible et angle de diffusion). Leur combinaison permet d’extraire les facteurs de forme électrique et magnétique étranges, ainsi que le facteur de forme axial isovecteur du nucléon. Le formalisme qui permet d’accéder aux facteurs de forme électromagnétiques sera présenté, avant d’aborder la description du dispositif expérimental mis en oeuvre pour la mesure. L’analyse des données pour obtenir les asymétries sera abordée, et une attention particulière sera portée à l’extraction de la contribution étrange effectuée à partir des données. Les contributions mesurées sont obtenues pour deux valeurs de quadrimoment transféré, égales à 0.23 et 0.63 (GeV/c)2, et seront comparées à la fois aux données mondiales et à quelques prédictions théoriques.

Dans la même rubrique :