Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2008 > La Polarisation du Fond Diffus Cosmologique avec le satellite Planck


La Polarisation du Fond Diffus Cosmologique avec le satellite Planck

Jonathan Aumont, CESR Toulouse
Mardi 26 Février 2008 à 10h30 - Salle des Séminaires

L’observation des anisotropies en température et en polarisation du Fond Diffus Cosmologique (CMB) a permis au cours de ces dernières années de contraindre les modèles cosmologiques et leurs paramètres de manière inégalée. Le satellite Planck, dont le lancement est prévu le 31 octobre 2008, permettra d’accroître encore la précision de ces contraintes en donnant une mesure ultime des anisotropies en température. En outre, Planck livrera une mesure sans précédent en terme de résolution et de sensibilité, sur tout le ciel, des anisotropies en polarisation. Ces dernières demeurent peu connues en raison de la faiblesse du signal cosmologique et de la présence des émissions diffuses galactiques qui les masquent aux fréquences d’observation. En revanche, accéder à ce signal est une mine d’or pour la cosmologie et la physique des particules car cela permettra de lever des dégénérescences sur la détermination de certains paramètres cosmologiques, de dresser l’histoire de l’ionisation de l’Univers ou encore, de contraindre l’échelle d’énergie de la phase d’Inflation. Je vous présenterai ces thématiques en m’appuyant sur mes travaux qui portent sur le traitement des données polarisées dans le cadre du satellite Planck, sur la séparation des anisotropies en polarisation du CMB des émissions astrophysiques et sur des implications cosmologiques originales que l’on pourra en tirer.