Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Valorisation > Interface Physique Biologie


Interface Physique Biologie

Nous réalisons une cartographie des éléments présents dans un substrat à étudier, sur une surface de 500 x 500 microns. Nous déterminons l’abondance de ces éléments en chaque point de la surface avec la précision du micron, depuis le fluor jusqu’aux métaux lourds.

Secteurs d’activité

  • Biotechnologies
  • Chimie, Parachimie, Pharmacie
  • Environnement, Écologie, Écosystèmes, Risques naturels
  • Instrumentation, Mesures, Détection, Contrôle
  • Nanotechnologies
  • Santé publique

Applications spécifiques

Environnement et sciences de la vie :

- Dosage et cartographie d’éléments traces (minéraux, métaux essentiels et métaux lourds toxiques) dans des tissus et à l’échelle cellulaire.
- Imagerie et cartographie des tissus et cellules individuelles.
- Irradiation locale de cellules individuelles

Pathologie : analyse de coupes de tissus et biopsies.

Dermatologie et Dermocosmétique : analyse des couches externes de la peau.

Développement et applications de techniques d’analyse et d’irradiation par microfaisceaux d’ions.

Types de travaux

  • Conseil et expertise technique ou scientifique
  • Assistance à la réalisation d’expériences critiques
  • Conception, réalisation de mesure, de contrôle, d’essai et de calibrage

Actions réalisables

- Tests de pénétration d’anticancéreux (cisplatine) dans des tissus tumoraux (cartographie du Point)

- Tests de pénétration transcutanée de diverses substances à l’échelle de l’épiderne humain (dermatologie, dermocosmétique)

- Révélation de métaux toxiques dans des tissus (biopsies musculaires par exemple)

- Analyse et cartographie chimiques élémentaires par microsonde

- Évaluer l’innocuité à long terme de l’exposition chronique cutanée à des nanoparticules (TiO2...) présentes de manière massive dans des produits dermocosmétiques (filtres solaires)

- Développer et promouvoir des techniques d’irradiation en microfaisceau (ion par ion) pour mettre en évidence différents mécanismes cellulaires de réponse à l’irradiation à faibles doses

- Suivi de drogues dans les tissus ou la cellule

- Étudier les interfaces implant-tissus, migrations métalliques

Atouts

  • Techniques

Il s’agit de l’application à des problèmes interdisciplinaires d’une technique, celle des microsondes nucléaires, développée à des fins de recherches. Il n’y a donc pas de machines similaires dans le secteur industriel

  • Scientifiques

La spécialisation de la microsonde du CENBG dans les problèmes biologiques est unique en France. L’avènement à court terme (fin 2005) d’une machine à très haute résolution spatiale (quelques centaines de nanomètres) rendra cet équipement encore plus perfomant

A noter que la microsonde nucléaire du CENBG utilise des faisceaux de deutérium permettant une analyse nucléaire (NRA) à l’échelle du micron.

Equipements

- Techniques de préparation de tissus biologiques (coupes, cryotechniqes...)
- Salle de culture (laboratoire de mcirobiologie).
- Accélérateur de particules (Ions positifs d’énergie entre 1 et 3,5 MeV). Différentes lignes d’analyses par faisceaux d’ions dont une microsonde (résolution 1 micrométre) pouvant faire également de l’analyse 3D d’objets microscopiques.
- Une ligne d’irradiation par microfaisceau

Contact

M. Philippe MORETTO

CENBG - Interface Physique Biologie

Tél. +33 5 57 12 08 96

Fax. +33 5 57 12 08 01

email : Philippe Moretto