Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2008 > Description de la matière nucléaire incluant la structure en quarks
du nucléon et les échanges de pions


Description de la matière nucléaire incluant la structure en quarks
du nucléon et les échanges de pions

Rémi Huguet, Physique Théorique, CENBG
Vendredi 15 Février 2008

Les modèles de champ moyen relativiste hadronique ont permis d’engranger de nombreux succès dans la description de la matière nucléaire et des noyaux finis. La saturation de la matière résulte dans ces modèles de la compensation entre les self-énergies du nucléon, individuellement de l’ordre de plusieurs centaines de MeV. Cependant, les paramètres de ces modèles sont choisis de façon complètement phénoménologique et l’établissement d’un lien avec la théorie sous-jacente des interactions fortes (Quantum ChromoDynamics, QCD) est un des défis de la physique nucléaire moderne.

Nous avons élaboré un modèle de champ moyen relativiste dans lequel les self-énergies du nucléon sont déterminées à l’aide de théories effectives de QCD. D’une part, le nucléon est décrit comme un état quark-diquark dans un modèle de Nambu-Jona-Lasinio. D’autre part, les contributions des échanges de un et deux pions, contraints par la symétrie chirale de QCD, ont été déterminées dans le cadre de la théorie des perturbations chirales. De faibles termes correctifs, ajustés phénoménologiquement, sont également introduits.

Une description réaliste des propriétés de saturation de la matière nucléaire symétrique (point de saturation, masse effective du nucléon, module d’incompressiblité) est obtenue avec peu de paramètres libres.