Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > Séminaires > Année 2009 > Approche microscopique de la dynamique nucléaire dans le formalisme de la densité fonctionnelle d’énergie


Approche microscopique de la dynamique nucléaire dans le formalisme de la densité fonctionnelle d’énergie

Benoît Avez, Service de Physique Nucléaire, CEA Saclay
Vendredi 27 Février 2009 à 10h30 - salle des Séminaires

L’approche dynamique basée sur le formalisme de la densité fonctionnelle d’énergie (EDF) constitue un outil de choix pour l’étude de la physique nucléaire de basse énergie. En effet, elle permet de traiter structure et dynamique sur un pied d’égalité. La partie principale de ce séminaire sera consacrée à l’étude de l’appariement dans la dynamique nucléaire en utilisant le formalisme Hartree-Fock-Bogoliubov dépendant du temps. Dans la limite de petite amplitude, il constitue un outil de choix pour étudier les résonances géantes dans les noyaux superfluides. On se focalisera en particulier sur les vibrations engendrées par les paires de Cooper dans le noyau, appelées vibrations d’appariement, sur certains isotopes d’Oxygène et de Calcium. Dans une seconde partie, je présenterais une autre utilisation du formalisme EDF, vouée cette fois à l’étude des collisions d’ions lourds presque symétriques. Ces systèmes sont problématiques du fait de la présence de dissipation empêchant leur fusion. Nous illustrerons ce phénomène grâce au formalisme Hartree-Fock dépendant du temps, où l’appariement nucléaire est négligé.

Dans la même rubrique :