Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Search

On this website

On the whole CNRS Web


Le premier mur du calorimètre de SuperNEMO est construit !

Premier mur du calorimètre de SuperNEMO au LSM
Premier mur du calorimètre de SuperNEMO au LSM

Le groupe Neutrino, impliqué dans le projet international SuperNEMO qui vise à découvrir la nature du neutrino (le neutrino est-il identique à son antiparticule ?) participe actuellement, avec l’aide des services techniques du Laboratoire, au montage du premier module SuperNEMO au Laboratoire Souterrain de Modane.

Cette construction, qui fait suite à dix années de R&D, a débuté depuis 2 ans au CENBG avec la production des 520 modules optiques du calorimètre. Le calorimètre de SuperNEMO a pour but de mesurer l’énergie et le temps de vol des électrons qui sont émis dans la décroissance radioactive recherchée par l’expérience (appelée décroissance double bêta sans émission de neutrinos) et dont la découverte montrerait que le neutrino est identique à son antiparticule. Chaque module optique est constitué d’un scintillateur plastique de grand volume (10l) couplé à un photomultiplicateur de taille 8 pouces.

Module optique du calorimètre SuperNEMO

L’ensemble des 520 modules optiques est regroupé en deux murs identiques qui entourent la chambre à fil prévue pour la reconstruction de la trajectoire des électrons au centre de laquelle se trouve une feuille mince composée de sélénium 82, isotope potentiellement émetteur de la radioactivité double bêta sans émission de neutrinos.

Aujourd’hui, un des deux murs du calorimètre, mesurant 4m de haut et 5m de long, vient d’être assemblé avec succès au Laboratoire Souterrain de Modane. Le deuxième mur devrait être construit cet été, pour un début de prise de données cette fin d’année avec l’ensemble du détecteur.

Contact : Christine MARQUET


Actualités Toutes les actualités

2 mai 2016

MA THESE EN 180 SECONDES - Deux doctorants du CENBG ont participé à la finale de l’université de Bordeaux.

Deux étudiants du laboratoire, Arnaud Huber-Groupe Neutrino Basses Radioactivités et Thomas Goigoux-http://www.cenbg.in2p3.fr/-Groupe Noyaux Exotiquesont participé au concours de la thèse en 180s le 1er avril. Ma thèse en 180 secondespermet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de (...)

Lire la suite

21 mars 2016

Au centre de la Voie Lactée, une source accélère des rayons cosmiques galactiques à des énergies inégalées

L’analyse détaillée des données recueillies par l’observatoire High Energy Stereoscopic System (HESS) en Namibie, a permis de localiser une source de rayonnement cosmique à des énergies jamais encore observées dans notre Galaxie : le trou noir supermassif situé en son centre. HESS, auquel contribuent le CNRS et le CEA, détecte indirectement le rayonnement cosmique depuis plus de dix ans et a dressé une cartographie, en rayons gamma de très haute énergie, des régions centrales de (...)

Lire la suite

6 janvier 2016

6 BORDELAIS PARMI LES CHERCHEURS LES PLUS CITES AU MONDE

Marianne LEMOINE-GOUMARD Chargée de recherche CNRS au CENBG Citée dans la catégorie Sciences de l’Espace Dans la liste des 3126 scientifiques les plus cités au monde, publiée en fin d’année par l’éditeur Thomson Reuters, 79 exercent en France dont six sur le campus bordelais. Chaque année, la société d’édition professionnelle canadienne Thomson Reuters analyse les articles scientifiques couvrant 21 champs disciplinaires, publiés entre 2003 et 2013 dans des revues (...)

Lire la suite

9 décembre 2015

MALETTE COSMIX

12 mallettes COSMIX ont été remises aux lycées d’Aquitaine, financées par la région Le projet COSMIX vise à mettre à disposition des professeurs de Lycée des détecteurs de muons du rayonnement cosmique très simples d’utilisation. Ces détecteurs mettent à profit le « recyclage » de barreaux de scintillateur d’iodure de Césium (CsI) et leur électronique associée, utilisés précédemment pour des tests avant le lancement du télescope spatial à rayons gamma Fermi-LAT en 2008. (...)

Lire la suite

9 décembre 2015

Rencontre entre chercheurs et lycéens autour des trous noirs

Le 19 novembre, le lycée Grand Air d’Arcachon a participé à une Masterclass sur le thème des trous noirs. Organisé par des chercheurs du Centre d’études nucléaires de Bordeaux-Gradignan (CENBG, CNRS/Université de Bordeaux), le programme prévoyait une visioconférence avec un astrophysicien de la Nasa qui a échangé avec les lycéens depuis les Etats-Unis. Souvent présents dans les films de science-fiction, les trous noirs fascinent le grand public. Que sont-ils vraiment ? Comment (...)

Lire la suite


Communication

Séminaires

Offres


« May 2016 »
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5