Partenaires



CNRS Université Bordeaux
CNRS



Dans le cadre des 80 ans du CNRS, la Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires a mis en place en décembre dernier l’appel à projet "80 Prime" dans le but de soutenir et renforcer l’interdisciplinarité entre les instituts du CNRS. Quatre scientifiques des laboratoires de l’IN2P3 (Institut national de physique nucléaire et de physique des particules) figurent dans le palmarès avec des projets où la physique des particules et la physique nucléaire se marient avec la physique des plasmas, la géologie, la théorie de l’évolution, ou encore la biologie moléculaire.

RADIANCe
"Etude des conséquences biologiques
radio-induites sur le métabolisme ARN chez Caenorhabditis elegans"

Pour en savoir plus : Projets 80 Prime







Ce projet mené par une équipe de chercheurs et ingénieurs du CENBG a été lauréat d’une prestigieuse bourse européenne de post-doctorat Marie S. Curie et d’une bourse de thèse internationale du CNRS.

Le projet vise à développer un système de détection basé sur une technologie de pointe et une méthode très innovante pour déterminer des sections efficaces induites par neutrons de noyaux très instables. Ces sections efficaces sont essentielles pour la compréhension de la synthèse des éléments chimiques dans les étoiles et aussi pour les applications industrielles. Cependant, leur mesure représente un défi technologique considérable.

Les expériences auront lieu d’abord auprès des anneaux de stockage de l’installation internationale GSI/FAIR et puis dans les anneaux de stockage d’autres installations à l’échelle mondiale. Le projet évolue dans le cadre d’une collaboration internationale avec GSI/FAIR, l’Institut Max-Planck de Physique Nucléaire de Heidelberg et l’Université de Francfort.





Actualités Toutes les actualités