Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Thématiques de recherche > Aval du cycle et Energie Nucléaire > Activités > Les actinides mineurs > 241Am(n,f) et 243Am(n,f)


241Am(n,f) et 243Am(n,f)

La première expérience a concerné la mesure de la section efficace de la réaction ^{243}Am(n,f) induite par neutrons rapides.

  • Le noyau ^{243}Am est présent de façon relativement importante dans les déchets nucléaires et pourrait être complètement retiré du combustible usé pour être éliminé via incinération par neutrons rapides.

    L’expérience a été réalisée en Belgique, à l’IRMM de Geel à l’accélérateur Van de Graaff avec des neutrons de 1 à 8 MeV obtenus par réaction ^{3}H(p,n). Le dispositif expérimental est représenté ci-dessous. Les fragments de fission étaient détectés par des cellules solaires, le flux de neutrons monitoré par réaction (n,p) sur un film hydrogéné. DISPOSITIF EXPERIMENTAL
    Les résultats préliminaires sont reportés sur la courbe suivante :




  • Nous envisageons de prolonger cette étude par la mesure des distributions en masse des fragments de fission de ce noyau. Ces distributions sont encore très mal connues dans la gamme d’énergie des neutrons rapides (En>1 MeV). Il s’agit d’un nouveau programme de recherche que nous souhaitons développer auprès de l’accélérateur AIFIRA du CENBG.
  • La mesure de la section efficace de la réaction ^{241}Am(n,f) est quant à elle conditionnée à l’obtention d’une cible qui sera plus radioactive et plus délicate à utiliser.