Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > ANGLAIS > PRISNA platform > PRISNA Research Activities > The Aftermath Of Fukushima - Measurements Report


The Aftermath Of Fukushima - Measurements Report


english version coming someday


Le tremblement de terre suivi d’un tsunami survenu le 11 mars 2011 au Japon a provoqué un accident nucléaire majeur dans la centrale de Fukushima, accident le plus important depuis celui de Tchernobyl en 1986, amenant à des rejets importants notamment d’iode-131 et de césium-134 et -137. Comme suite à cet accident et à l’annonce d’un passage du « nuage » en France vers le 23-24 mars 2011, nous avons décidé d’effectuer des prélèvements d’échantillons de terre, d’herbe et d’eau de pluie au CENBG à proximité de PRISNA, et de lait de vache dans une ferme de la région. Nous avons également pu obtenir des filtres à air de la part de la société AIRAQ (Air Aquitaine) qui contrôle la qualité de l’air, notamment à Talence. Effectués sur une période de deux mois, ces prélèvements, correspondant à une trentaine d’échantillons, ont permis de mettre en évidence dès le 26 mars 2011 la présence des radionucléides 131I et 134,137Cs provenant de manière certaine de l’accident de Fukushima.

JPEG - 28.6 kb
Spectre en énergie d’un échantillon d’herbe mesuré à PRISNA fin mars 2011

Les effets de l’accident ont pu être observés jusqu’à fin avril ou début mai à Bordeaux et dans le reste de la France. Les activités mesurées variaient suivant la nature des radionucléides, des échantillons prélevés et de leur date de prélèvement. Nous avons pu mesurer des activités typiques de 0,05 à 2 mBq/m 3 dans l’air, de 0,5 à 10 Bq/kg dans l’herbe et l’eau de pluie, et de 0,05 à 0,9 Bq/l en 131I dans le lait de vache. Ces mesures ont fait l’objet d’une publication dans un numéro spécial de la revue Journal of Environmental Radioactivity.

JPEG - 34.4 kb
Activités en 131I et 134,137Cs mesurées dans les poussières atmosphériques collectées à Talence du 10 mars au 3 mai 2011. Les incertitudes statistiques sont données à 68% C.L. et les limites de détection à 95% C.L.