Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Thématiques de recherche > Excitations Nucléaires par Laser > Nos activités


Nos activités

Effet NEEC

Physique nucléaire dans les plasmas

Notre groupe est fortement investi dans un effort expérimental pour l’étude des processus d’excitation des noyaux au sein des plasmas.

Les conditions thermodynamiques de température et de densité extrêmes qui règnent au sein de ces plasmas sont susceptibles d’affecter le couplage entre le noyau et son cortège électronique. Les taux de réactions d’excitation ainsi que les propriétés nucléaires, telles que la durée de vie des états excités, peuvent alors y être modifiés.

Ces travaux s’effectuent en collaboration, tant pour les aspects théoriques qu’expérimentaux, avec des équipes de recherche du CEA - DIF/DPTA/SPN, de PHELIX, et du Joint Laboratory of Relativistic Laser Plasma.

Distribution en énergie d'électrons accélérés par laser

Caractérisation des faisceaux de particules accélérés par laser

Depuis bientôt 10 ans, notre groupe s’intéresse également aux sources de particules accélérées lors de l’interaction laser-matière dans les régimes de haute intensité. Cet investissement est lié à notre intérêt pour l’étude des modifications des propriétés nucléaires lorsque la matière est à l’état de plasma. Les faisceaux de particules accélérées par un premier laser UHI peuvent en effet être utilisés pour induire des réactions nucléaires dans des plasmas, produits par un second laser de grande énergie (kJ) et d’impulsion longue (ns).

Ces travaux sont menés en collaboration avec des équipes du LULI, du CELIA et du CEA - DIF/DPTA/SPN.