Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Thématiques de recherche > Noyaux exotiques > Développements techniques et projets en cours > Le "cube silicium" pour l’étude des radioactivités exotiques


Le "cube silicium" pour l’étude des radioactivités exotiques

Le « cube silicium » est in dispositif expérimental destiné à des mesures de désintégration multi-protons auprès des facilité de type ISOL comme LIRAT ou ISOLDE. Il est constitué de six détecteurs silicium strip X-Y avewc 16 x 16 pistes formant un cube. Derrière chaque détecteur strip se trouve un détecteur silicium standard de grande taille pour faire des coïncidences ou des anti-coïncidences. Ceci permet par exemple d’éliminer des particules beta ayant traversé les détecteurs strip. Ce détecteur permet de mesurer l’énergie des protons individuels et leurs angles relatifs pour chercher par exemple des corrélations angulaires en les protons.

 

Une moitié de cube avec trois détecteur silicium strip montés.
Tous les détecteurs strip montés avec la chambre à vide ouverte.

 

Le cube silicium avec la carte "mère" en vert qui porte les détecteurs et les cartes pré-amplificateurs.
Le cube silicium installé sur la ligne LIRAT du GANIL lors de l’expérience 31,32,33Ar.