Partenaires

CNRS IN2P3 CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > FRANCAIS > Communication > A la Une


Nous fêtons cette année le cinquantenaire du CENBG

Cette histoire a commencé avec la chaire du Pr R. Chastel et par une première implantation des physiciens nucléaires dans les sous-sols de la Faculté des Sciences, au 20 cours Pasteur à Bordeaux, dans les locaux de l’actuel Musée d’Aquitaine.

Puis expérimentateurs et théoriciens se déplacent au début des années 60 dans les nouveaux locaux de la Faculté des Sciences à Talence qui venaient juste d’être achevés, en particulier au rez-de-chaussée du bâtiment Recherches Physiques.

Devant l’expansion de ces activités et dans un contexte très favorable pour notre discipline, la Physique Nucléaire expérimentale et théorique, opère un déménagement durant l’année 1966 sur le domaine du Haut Vigneau à Gradignan, juste mis à disposition après une histoire quelque peu complexe puisque tour à tour préventorium (solarium…), hôpital militaire occupé par les armées allemandes, américaines et françaises.

Le CENBG est ainsi créé début 1967, ce qui coïncide avec l’installation de l’accélérateur Van de Graaff sur le site.

Cette année 2017 va être ponctuée par différents évènements et commémorations qui vont s’adresser à la fois à la communauté scientifique locale, aux étudiants en Sciences et Technologies, au grand public, aux anciens du laboratoire ainsi qu’à nos tutelles CNRS et Université de Bordeaux. Nous démarrons le 12 avril cette année du cinquantenaire avec la première d’un cycle de conférences qui va concerner les thématiques développées au sein du laboratoire ainsi qu’un thème d’intérêt général qui serait traité dans le cadre des festivités qui seront organisées mi-septembre, point d’orgue de ces manifestations.